Mini séance aux pommes / Photographe lifestyle et documentaire à Victoriaville et Montréal

Vous avez envie de belles photos de votre famille, au naturel?

Vous avez envie d’une sortie au pommes?

C’est à vous que j’ai pensé en organisant une journée de mini séances thématiques pommes, en collaboration avec le Verger des Bois-Francs .

Dans une approche documentaire, je vous accompagne un petit moment pendant votre cueillette, l’activité familiale automnale, ludique et sucrée par excellence. Bons moments croqués sur le vif et beaux souvenirs garantis!

Samedi 22 septembre / 20 minutes / 5 photos / 60$ + tx *

Photos et impressions additionnelles seront disponibles.

Contactez-moi ICI ou appelez-moi pour réserver votre place : 514-528-1268.

Merci de passer le mot, et au plaisir!



* Capacité maximale de 5 personnes. Un dépôt de 25$ sera exigé pour officialiser la réservation.



Le cadeau de fête / Mini séance famille / Photographe de famille à Montréal

Quelle bonne idée!

Chaque année, pour la fête de la petite D. (plus si petite que ça, depuis l'arrivée du petit E. , déjà plus si petit), ils se font prendre en photo. Ça peut paraître simple, ou beaucoup, mais une séance photo, c'est en réalité un prétexte pour être ensemble à faire ce presque rien qui est le tout de l'enfance (que dis-je, le tout de la vie), un prétexte pour les sourires et les souvenirs. 

Une bonne idée donc, tôt un mercredi matin, dans une ruelle de Villeray.

Derrière la maison, dans ce vert corridor de familiarité et de liberté, j'ai promené mon regard de photographe, devant, autour et au coeur de cette heureuse famille aux rires contagieux. Trente minutes, comme un feu d'artifices! 

Il y aura ces belles photos sur les murs pour se rappeler longtemps, de ce jour de fête de 5 ans.

Tout simplement parfait / Photographe de nouveau-né, maternité et famille à Montréal

Un couple d'amoureux m'ont contactée pour un forfait bédaine + bébé. Nous avons immortalisé cette belle grossesse par un beau samedi matin de printemps.

Quelques semaines plus tard, leur fils était né!

12 jours de plus et la famille se retrouvait, à trois, devant ma caméra. 

Combien de fois durant la séance ai-je pensé - et dit à voix haute -  "ce bébé est tout simplement parfait!" ?

Les sens qui s'adaptent à leur nouvel environnement, les mains qui explorent à l'aveugle, le sommeil jamais loin... Son petit corps tantôt détendu, tantôt alerte, son petit nez délicat, son regard attentionné, sa peau qui pèle encore...

Poser le regard et la caméra sur pareille beauté, dans sa plus simple expression, est un privilège. Offrir la chance aux parents et à cet enfant de se souvenir de cet précieux état pour toujours est pour moi une véritable vocation.

*

"Nous sommes incapables de faire un choix!", s'est exclamée la maman à la vue de ces photos.

En plus de me faire un petit velours, ces paroles parlent de la puissance et de l'importance qu'ont les photos prises au tout début d'une vie. Les bébés changent si vite!

Quand le choix est difficile, il est possible de se procurera la collection complète, voici la séance dans sa quasi intégralité ici :

Retrouver Grand-Maman / Photographe documentaire à Montréal

Il y a deux ans, Grand-Maman s'en est allée soudainement, à la fin d'une belle journée d'été.

Grand-Maman, dont l'existence tranquille était la plus grande des inspirations. Cette vie intime, familiale et sociale si complète qu'elle menait religieusement et avec laquelle j'ai appris à documenter tous ces moments qui composent nos histoires (avec le projet Autour de Grand-Maman Georgette).

La sienne était fascinante de simplicité, enracinée dans le village qui l'avait vue naître au milieu du rang, au sein d'une communauté qu'elle avait contribué à tisser serré. Elle qui, à 88 ans, raccommodait encore les vêtements usées ou mal ajustés de tout un chacun, Fermière jusqu'à la moelle, jusqu'au coeur de ses jointures tordues par le temps et les mouvements répétés de l'aiguille, des ciseaux, du couteau à patates, du râteau.

Grand-Maman, je m'ennuie de photographier toute ta beauté. D'entendre ton rire, de manger ton pouding chômeur et les bonnes fèves de ton jardin. De me balancer avec toi en écoutant les sons de la campagne.

Dans les photos que nous gardons précieusement en souvenir, il y a tout ça.

- - -

Hier, Grand-Maman est passée me faire un de ces clins d'oeil! 

Sur un film noir et blanc datant de l'hiver 2016, que je n'avais pas encore eu le temps de développer, elle est apparue, sans avertir, aux côtés d'une vue de son jardin - une autre.

Floue, en arrière-plan, au téléphone - comme la dernière fois qu'on s'est parlées, le jour d'avant son départ. Quelle surprise!

C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai numérisé ces photos, avec Norbert sur les genoux, en lui parlant d'elle et de sa maison. Si elle l'entendait dire "Grand-Maman Georgette"... elle le trouverait adorable, c'est certain. Et je suis certaine qu'il l'adorerait aussi.

Une chance qu'il y a les photos.

 

La tournée des bals de la Clique vocale - Photographe lifestyle et documentaire à Montréal

Cette année, la Clique vocale (ensemble vocale fabuleusement dynamique dont je fais partie depuis 3 ans) m'a demandé de lui produire des photos sur mesure pour le visuel de son concert de fin d'année intitulé "La tournée des bals".

Je n'ai pas pu résister!

Le mandat? Créer des images qui évoquent les bals et autres soirées dansantes.

Fidèle à mes premiers amours et dans un souci de cohérence esthétique, j'ai tout de suite pensé à une approche noir et blanc, très graphique, où les détails évocateurs seraient à l'honneur. La prise de vues principale a eu lieu au Lac Castor, où le groupe se rassemble annuellement pour pratiquer pendant une belle fin de semaine printanière. J'ai complété le tout avec quelques vues de la mythique boule disco du Centre de Loisirs des Sourds de Montréal - notre local de pratique transformé en studio 54 (vide) pour l'occasion.

Toutes les idées soumises n'ont pas été retenues pour se retrouver sur les posters, papillons, dépliants et autres billets imprimés pour le concert. À la demande générale, voici donc un extrait presque complet de mon travail exploratoire.

(Pour en savoir plus sur la Clique vocale, consultez de ce pas sa page Facebook et sa chaîne Youtube)

 

 

 

V. et J.-S. un beau samedi matin de printemps sur le Plateau / Photographe de maternité à Montréal

D'emblée, elle me mentionne à leur sujet : "Nous sommes complices et avons un bon sens de l'humour" . Comment dire... ça sautait littéralement aux yeux durant cette séance prévue pour se souvenir de la vie de couple avec cette belle grosse bédaine. 

À venir? Un petit bonhomme que j'aurai aussi la chance de rencontrer - le bonheur des forfaits Bédaine + bébé!

Ces regards rieurs et ces éclats de rire fréquents, ces touchers doux et patients, nous les avons promenés dans presque toutes les pièces de ce lumineux condo et les environs urbains photogéniques du nord du Plateau. Par un beau samedi matin de printemps.

Séance 1 de 2

Séance Bébé tout frais GRATUITE / Photographe de famille, maternité, nouveau-né et bébé à Montréal

Votre famille s'agrandit bientôt?

Vous voulez garder des souvenirs impérissables des beaux moments entourant cette nouvelle vie?

À l'achat d'un Duo bédaine + bébé, obtenez une séance Bébé tout frais GRATUITE!

Cette dernière a lieu dans les premières 48h de vie, sur le lieu de naissance. Elle comprend 1h de prise de vues, 50 photos retouchées et un ensemble d'impressions. (Une valeur de 400$)

2 PLACES DISPONIBLES SEULEMENT (les autres pourront bénéficier d'un rabais de 200$, réservation avant le 1er juillet )

Détails des forfaits ICI

Contactez-moi pour plus d'information ou pour réserver votre place!

Nouveau forfait : Quatre saisons / Photographe de famille à Montréal

Depuis janvier, j'ai la chance de documenter le quotidien d'une famille qui s'est embarquée dans une série de séances appelée Famille à l'année - pour s'assurer dans leurs mots "d'avoir autre chose que des photos prises au iPhone". Je passe donc les photographier une fois par mois, le temps d'une mini séance de 30 minutes (10 photos chacune). C'est passionnant!

À partir d'aujourd'hui, j'offre le forfait Quatre saisons. Comme son nom l'évoque, il comprend quatre mini séances, à raison d'une par saison.

En plus des fichiers numériques retouchés, le forfait Quatre saisons inclut une impression 4x6 po de toutes les photos choisies ET au choix : 3 agrandissements 5x7 po et un 8x10 po pour chaque séance OU un album 7x7 po de 24 pages à la fin de l'année.

Un investissement de 600$ - mais d'une valeur de 825$.

C'est une formule idéale pour documenter la vie de famille, mais aussi pour témoigner de l'évolution d'un bébé lors de sa première année!

Des souvenirs précieux, vous dites?

 

 

Une mini-séance avec grand-papa et grand-maman / Photographe de famille et enfant à Montréal

La visite des grands-parents est un grand bonheur.

Pour tout le monde!

Pour un photographe, la relation grand-parent-petit-enfant est du bonbon à documenter. Les yeux brillants et les chatouilles sont toujours au rendez-vous. Une mini séance est toute indiquée pour immortaliser cette joie et cette complicité - et peut-être aussi la poignée de sable mise dans la bouche.

 

La lumière / Photographe de famille et enfant à Montréal

Il y a un an, ils attendaient avec impatience l'arrivée de la petite Françoise. Une grande soeur était déjà là pour l'accueillir, dans cette famille aux grands coeurs.

Mais voilà, la naissance de Françoise ne s'est pas passée comme prévue...

Avec elle, ils ont pu partager ces quelques heures, ce jour à la fois trop long et tellement, tellement trop court. Toute une vie.

Quelques mois plus tard, je retrouve la famille par un beau samedi matin d'automne, tranquille et lumineux. Les esprit sont posés, S. danse en route vers le parc. Nous marchons d'un pas lent pour profiter de la beauté des lieux, des moments de rire et du calme. 

Partout, il y a cette lumière, tantôt forte, tantôt douce.

Partout, il y a Françoise.

Une mini-séance dans la neige avant que l'hiver ne soit fini / Photographe de famille et enfant à Montréal

Depuis le temps que nous voulions aller glisser cet hiver à Montréal... Il aura fallu une visite des grands-parents pour que nous partions en expédition au Parc Maisonneuve, qui n'est pas loin de la maison mais qui nous semble presque inaccessible tellement il est grand. 

Nous avons trouvé une modeste butte toute parfaite pour faire descendre notre N. : 15 minutes de joie pure pour tout le monde - l'enfant qui glisse et les adultes qui ont les jambes plantées dans l'épaisse neige de février. Du bonheur plein la face et de la glace plein les bottes!

Maman ou les images qui restent

L'importance que j'accorde aux photos me vient en grande partie de ma mère. En plus d'aimer poser, elle adorait prendre des photos : de son amoureux, de ses deux filles et parfois de paysages.

Elle imprimait tout en double, pour distribuer des souvenirs à la famille et aux amis. Elle nous a monté des albums uniques, à moi et ma sœur, remplis des moments forts de nos jeunes vies. Tout (ou presque) y est soigneusement daté - et parfois même commenté.

En 1989, elle remportait un concours organisé par le magasin photo du coin avec une vue de moi qui faisait semblant de cueillir des pommes dans le verger. Son prix? Une caméra automatique qui a remplacé le bon vieux reflex Minolta acheté 20 ans plus tôt pour le voyage de noces, et qu'elle a utilisé jusqu'à la fin de sa vie.

Aujourd'hui marque une autre année complète sans elle.

15, déjà.

Beaucoup de souvenirs se sont estompés dans ma mémoire depuis son départ dans les grands froids de février. Toutes ces images qu'elle a léguées me permettent de nous raccrocher à la force de ce bout de vie passé avec elle : la tendresse de son toucher, la richesse du vert de ses grands yeux, son sourire tantôt poseur tantôt espiègle, son rire à gorge déployée, son regard fier de nous (devant comme derrière la caméra).

Ma mère ma toujours encouragée en photo. C'est elle qui m'a accompagnée pour acheter mon premier réflex et mon équipement de chambre noire, qui me reconduisait à mon travail de labo quand je n'avais pas encore mon permis de conduire, qui m'achetait du papier chez Lozeau quand elle passait par Montréal.

Aujourd'hui, mon dévouement à fournir des souvenirs est entier. Les photos, les miennes comme celles prises pour mes amis et clients, je les chéris avec cette certitude profonde de créer des biens précieux, immuables, qui servent à se rappeler de quoi sont faites nos vies.

Merci Maman.

En mémoire de Ginette Gagnon (1954-2003)

La première coupe / Photographe lifestyle, documentaire, famille et enfant à Montréal

Après que sa petite chevelure délicate de nourrisson s'en soit allée, N. est longtemps resté un bébé chauve. L'exception? Les petits cheveux derrière la tête, qui ne sont jamais tombés.

À un an demi, il était temps d'une première coupe.

Bye bye, ptit pad!

T. en cadeau / Photographe de famille et enfant à Montréal et Victoriaville

K. et P.-A. m'ont contactée cet automne pour que je leur fasse de belles photos de leur adorable petit T., en prévision de les donner comme cadeau de Noël à la famille. Comme je suis justement une « amie de la famille », il fallait rester discrets et surtout, garder le secret de ces images remplies d'espièglerie, de chatouillements et d'amour!

C'est donc plusieurs mois plus tard que je vous dévoile les sourires, les bisous et les chatouilles de ce dimanche bien gris dehors – mais tout en bonheur à l'intérieur.

Le début d'une vie / Photographe lifestyle et documentaire de nouveau-né, famille et enfant à Montréal et Victoriaville

J'arrive moins d'une heure après la naissance. La maman est encore dans l'énergie de l'accouchement et la petite a les sens en éveil. Le temps s'est arrêté dans la chambre. C'est le moment des premiers contacts. Je suis là pour immortaliser la scène, ses détails.

La petite écoute la voix douce de ses parents. Elle apprend à reconnaître leur odeur. Elle découvre le goût du lait. Elle apprivoise le toucher en faisant son premier peau à peau avec papa.

Une heure plus tard, les grands-parents arrivent. Les yeux brillant du grand-père disent combien il est à la fois touché, fier et ému par tant de beauté et de délicatesse de la petite, et par tant de force et de courage de sa fille à lui, qui a accompli l'exploit de l'accouchement.

Puis, c'est la grande sœur qui entre en coup de vent dans la chambre pour découvrir sa petite sœur. « C'est trop mignon », répète-t-elle à tout bout de champ, incrédule et fascinée par ce petit être neuf, si doux.

Tranquillement, les heures passent. C'est déjà le temps du premier examen médical. V. est éloignée de sa maman, qui s'habille et se coiffe un peu. La grande soeur peut enfin retourner dans ces bras qui avaient jusqu'à maintenant connu l'exclusivité de son attention. Maman lui offre une bordée de tendresse, dans un aperçu de ce que sera sa nouvelle vie, à distribuer un peu d'elle-même entre ses deux filles.

C'est une chambre débordante d'amour que je quitte à la brunante, les cartes mémoires bien remplies.

Le lendemain matin, je reviens le temps de quelques photos de famille, agrandie.